Vieillir pour de vrai, c’est pas facile, facile

A lire les magazines féminins et les interviews de people, surtout les peoples de sexe féminin, tu as l’impression que passer le cap de la cinquantaine, soixantaine, c’est rien du tout…
– Je ne me suis jamais sentie aussi bien…
– Je profite enfin de la vie
– Aujourd’hui, on reste séduisante bien plus longtemps.
– Non, je ne fais rien : juste des bons produits de beauté, une alimentation saine, un verre de rouge de temps en temps et un grand verre d’eau au petit déjeuner et de la barre au sol deux fois par semaine.

Et mon cul, c’est du poulet !  Traduire gym intensive, régime permanent, lifting et abonnement chez le chirurgien esthétique.

Quant à profiter à fond de la vie. Euh ! A moins d’être bionique, même en très bonne santé, la machine manque d’huile et présente des signes d’usure. Et c’est chiant !

Et il y a aussi la camarde qui te fait signe et que tu vois chaque jour plus proche. Comme dirait Jacques Weber : « Tu sens qu’un jour ou l’autre la porte va se fermer. Et vite. Alors il y a une forme d’effroi qui ne te quitte jamais. »

Et à propos de temps :

Le temps nous égare
Le temps nous étreint
Le temps nous est gare
Le temps nous est train
Jacques Prévert

Et de mort : « Toute activité humaine sérieuse est un moyen de la tenir à distance »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *