Mère web2.0 et mère moins que zéro

J’ai un blog depuis plusieurs années, sur mes sites, je mets en place des espaces communautaires sur les sites que je gère, je twitte, j’échange avec ma famille et certains amis, je participe à l’organsiation d’un événement dont le thème est les réseaux sociaux …

Mais lorsque Pierre, bientôt 12 ans, a dans un mouvement de colère évoqué le zéro comme référence pour évaluer sa mère, il n’y avait aucune référence à l’internet participatif. D’autant qu’il trouve justement ma façon de me comporter en tant que parent pas assez 2.0

– Tu es une mère moins que zéro, m’a-t-il déclaré exaspéré par mon obstination à poser des limites à la démocratie participative dans ma maison;

L’éclat de rire qu’a provoqué chez moi cette sortie, n’a pas amélioré mon score.

– Avant, en 2006, tu étais une bonne mère, bien mieux que la moyenne, 1,5

– Et moi, demande le père ?
– Tu étais zéro et maintenant tu es juste 0,5. Ca le fait pas !

En 3 ans, ce pauvre enfant a vu son total parental divisé par 3 !

Mais durant les mêmes trois ans, son poids et sa taille sans être multipliés d’autant, ont bien augmenté. Et la mère moins que zéro, en fin de journée, à l’heure où les ados naissants font d’énormes câlins à leur maman, se demande si ses genoux ne vont pas eux aussi passer au stade moins que zéro !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *