Mère mauvaise langue punie par la justice immanente

Noël, repas de réveillon. Princesse Marie picore à peine en expliquant qu’elle est un peu malade et pas mal barbouillée. Mauvaise langue, je me dis in petto qu’elle a trouvé un bon prétexte pour ménager sa ligne pendant les fêtes.

Hier soir, réveillon du nouvel an. Je picore à peine un peu malade et pas mal barbouillée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *