Je ne suis plus vraiment chez moi

Lorsque mon fils, 12 ans, m’expose, avec un aplomb de commissaire comment il aménégera l’appartement lorsque ce sera le sien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *