Indignation illégitime

Notre petit dernier est revenu la mine basse de l’école vendredi dernier. Il a été puni.  Sa voisine Ninon chantonnait et çà l’énervait. Il lui a demandé de cesser. Elle a continué. Et il l’a insulté  et l’a traitée de sa..pe. Euh, pas très élégant.

Comme notre petit dernier a recommencé depuis plusieurs semaines à jouer les gentils anars à l’école et perturbe très régulièrement la classe,  il n’a bénéficié d’aucune indulgence : 20 lignes.

Et il a râlé. Contre Ninon, bien sûr dont c’était la faute.

Contre la maîtresse aussi. Certes, il trouvait normal d’avoir été puni. Conscient d’avoir proféré une injure inacceptable. Mais il trouvait insultant qu’elle lui ait fait écrire le terme gros mots pour qualifier son expression :
– Ça fait bébé. Elle exagère. Elle me respecte pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *