Lili passe le permis, un feuilleton presque aussi long que dynastie

Lili passe le permis depuis qu’elle a dix huit ans. Elle en aura 25 après-demain.

Le premier épisode, le code, vient juste de se terminer il y a quelques mois. Il faut dire que la candidate ne forçait pas forcément sur le champignon. Je me souviens d’un savoureux dialogue :
– Moi : Lili, tu en est à combien de fautes quand tu t’entraînes.
– Lili, d’ordinaire agile avec les mots : Bleuh !
– Moi : Quoi Bleuh !
– Lili : Bleuh !
– Moi : mais Enfin ?
– Lili : je peux pas dire. J’ai honte.
– Moi, la mère, la gourde : Mais comment ça se fait ?
– Le petit ami de Lili : Cécile, le manuel, tu l’as lu ?
– Lili : Ben non, c’est pas possible, c’est vraiment trop barbant ce truc.

Pour la conduite, elle a décidé de se montrer inattendue. Ma fille qui maîtrise l’intendance et les contraintes du quotidien. Elle que l’on peut qualifier de pragmatique s’est mis à faire preuve d’une totale fantaisie un volant entre les mains, une émule de Gaston Lagaffe. A tel point, que plus personne dans l’auto-école qu’elle fréquente n’a voulu lui donner de leçon à part une monitrice particulièrement intrépide ou particulièrement compatissante.  Au bout de plusieurs mois, elle a fini par progresser et la monitrice toujours aussi hardie l’a présentée à l’examen.

Et là, elle a décidé d’appuyer sur le champignon… au mauvais moment…  Car si l’examinatrice n’avait pas elle appuyé sur le frein ma Lili jolie aurait grillé un stop et embouti l’auto le jour du permis !

Ecrit dans le livre de sciences

Depuis des années, nous répétons au schmurck numéro 2 que manger un peu plus lui ferait du bien. Depuis des années, il ne nous écoute pas. Et aujourd’hui à l’heure du goûter, il m’a déclaré sur un ton péremptoire :
– Ca ne va pas du tout, je suis trop léger !
– Qui te l’a dit ?
– C’est écrit dans mon livre de sciences. Faut faire quelque chose !
– Ben oui, faut faire ce que nous te disons depuis des années manger un peu plus.

Et là, regard noir, plutôt incrédule. Pour qu’il me croit vraiment, il faudrait aussi que ce soit écrit dans le livre de sciences : si vous êtes trop menu, mangez un peu plus que trois fois rien !